Qu’est-ce qu’une valeur IP?

Vous entendez beaucoup ce terme dans le monde de l’éclairage: la valeur IP. Mais que dit la valeur IP d’une lampe ? À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez un éclairage de salle de bain ou de jardin ? Beaucoup de questions auxquelles je vais répondre aujourd’hui ! Après avoir lu ce blog, vous serez complètement au courant.

L’indice IP, qu’est ce que c’est ?

Chaque lampe peut être utilisée pour différentes occasions. Il y a cependant un certain nombre d’aspects à prendre en compte. Voulez-vous placer une lampe dans le jardin ? Ou dans la salle de bain ? Il est important de regarder la valeur d’indice de protection IP. La classe IP indique dans quelle mesure un luminaire est protégé contre la poussière et l’humidité. La valeur est toujours exprimée en deux chiffres. Le premier chiffre indique la résistance du produit à la poussière et le second chiffre sur la protection contre l’humidité. Plus la classe IP est élevée, plus le produit peut résister aux influences externes.

Lampes et valeurs IP

Notre collection de lampes est protégée contre la poussière. En bref : tous nos luminaires ont une classe IP20. Mais lorsqu’il s’agit d’éclairage de salle de bain ou de jardin, la valeur IP revêt une grande importance. La salle de bain est une pièce humide et un appareil doit pouvoir y résister. Ceci s’applique également à l’éclairage de jardin, les lampes doivent être bien protégées par tous les temps. Les valeurs IP les plus courantes sont: IP20 (anti-poussière), IP21 (anti-égouttement), IP44 (anti-éclaboussures), IP54 (anti-poussière / anti-éclaboussures), IP65 (anti-poussière / protégées contre les jets d’eau) et IP68 (anti-poussière / protégées de tout). Prenez donc en compte l’emplacement de la lampe et les conditions météorologiques en faisant attention à la classe IP.

Éclairage de la salle de bain et zones

L’éclairage de la salle de bain peut être divisé en trois zones. Chaque zone représente la quantité d’exposition à l’humidité. Nous décrivons les zones comme suit :

  1. Zone 1
    C’est la zone dans le bain ou dans la douche. Si les lampes sont installées ici, elles doivent répondre à des exigences strictes. Cela a à voir avec la quantité d’eau que le produit doit supporter. Les luminaires adaptés à cette zone doivent fonctionner sous une tension maximale de 12 volts afin de garantir la sécurité. La valeur IP appropriée d’un appareil est au moins IP68. Les lampes de salle de bain doivent donc pouvoir résister à l’immersion dans l’eau.
  2. Zone 2
    Cette zone est située autour des zones humides de la salle de bain. La partie au-dessus de votre cabine de douche, autour du lavabo ou du bain. La deuxième zone doit être protégée contre les éclaboussures d’eau. La valeur IP appropriée pour cette zone est IP44.
  3. Zone 3
    La dernière zone est le groupe restant comparé aux zones ci-dessus. La zone trois a beaucoup moins de problèmes d’humidité. La dernière zone n’entre pas en contact direct avec l’eau. Cependant, l’environnement peut avoir à gérer beaucoup de condensation. Une classe IP de 21 est suffisante en termes d’éclairage.

En bref, les valeurs IP indiquent le degré de résistance d’un appareil à l’humidité et à la poussière. Avec l’éclairage extérieur et celui de la salle de bain, il est important de prendre en compte la bonne classe. Nous avons une sélection spéciale de lampes de salle de bains et lampes de jardin pour cela. Vous n’êtes pas sûr de la classe IP d’une lampe ? Alors contactez notre service clientèle ! À quoi faites-vous attention lorsque vous achetez un éclairage de salle de bain ou de jardin ?

Laisser un commentaire